Stop aux idées reçues

Souvent les lycéens s'imaginent ce que peuvent être des études d'ingénieurs : elles sont réservées à une élite, réservées aux garçons, réservées au premier de la classe... Et si vous vous trompiez ? Passons en revue certaines des idées reçues les plus courantes sur les formations d'ingénieurs...

 

Dans une formation d’ingénieurs on n’étudie que les sciences.
FAUX !
Les élèves ingénieurs ont également des cours d’économie, de communication, de management, de langues… qui représentent environ 1/3 de la formation.

Une fois qu’on a choisi un parcours, on ne peut plus modifier son choix.
FAUX !
Nos 34 écoles d'ingénieurs ont développé entre elles des liens qui permettent aux élèves de personnaliser leur cursus afin de mieux l’adapter à leur projet personnel et professionnel. Il est ainsi possible, en fonction du projet et des résultats, de changer d'école à la fin de la 1ère ou de la 2e année du cycle préparatoire.

Pour choisir son école il faut consulter les classements.
FAUX !
Il faut faire son choix en fonction de son projet professionnel et des enseignements de l'école. Il faut consulter le programme des études, le nombre de semaines de stages en entreprise, la mobilité internationale, la possibilité d’alternance, le placement des diplômés, la vie étudiante… autant de critères qui peuvent faire pencher la balance.

Il n’y a pas de filles dans les écoles d’ingénieurs.
FAUX !
Les étudiantes représentent en moyenne 25 % des effectifs dans nos écoles et leur nombre augmente chaque année. De plus, les entreprises souhaitent féminiser leurs effectifs.

Les études d'ingénieurs coûtent cher.
FAUX !
Les 34 écoles du Concours Geipi Polytech sont des écoles publiques, les frais d'inscription sont donc réduits.

On n'a pas le temps pour des loisirs durant ses études d'ingénieurs.
FAUX !
Les écoles libèrent les étudiants une demi-journée par semaine pour qu'ils puissent pratiquer d'autres activités, du sport...

 

Conclusion : il ne faut pas s'arrêter aux idées reçues !