Femmes et ingénieures

L'Association Femmes ingénieurs a publié son Observatoire des ingénieures. Les travaux de l'association et de l'IESF (Société des ingénieurs et scientifiques de France) montrent que la situation des femmes ingénieures progresse. De quoi inciter les lycéennes à poursuivre leurs études dans des écoles d'ingénieurs.

Les chiffres à retenir

  • En 2018, 22 % des ingénieurs sont des femmes
  • Et parmi les ingénieurs de moins de 30 ans, près de 30 % sont des femmes
  • 90 % des femmes ingénieures sont en CDI
  • 1/3 travaille dans l'industrie et 1/3 travaille dans le secteur tertiaire
  • Près de 80 % de ces femmes s'estiment satisfaites / très satisfaites de leur emploi
  • Une jeune diplômée sur 3 exerce son 1er emploi dans l'entreprise où elle a effectué son stage de fin d'études
  • 72 % des ingénieures n'ont jamais connu de période de chômage
  • 12 % des ingénieures travaillent à l'étranger

En conclusion

La conclusion de l'Observatoire des ingénieures est que ces dernières ont des carrières variées, utiles et riches. Que leurs emplois leurs permettent de bénéficier d’une grande liberté d'horaires, du télétravail et d’une organisation du travail collaborative. Leur carrière n’est pas un frein à leur vie privée et à leur implication dans la société.

Cette étude, qui s'oppose aux idées reçues, devrait encourager les filles à se tourner vers les études d’ingénieurs, où elles réussissent dans tous les secteurs d'activités.

L'étude complète est disponible sur le site de l'association Femmes ingénieurs.