34 écoles ouvertes au monde

Pour devenir ingénieur il est nécessaire d'être ouvert d'esprit, mais aussi ouvert au monde. C'est pourquoi les 34 écoles du concours Geipi Polytech possèdent de nombreux partenariats pour permettre aux étudiants de séjourner à l'étranger, mais aussi d'accueillir des étudiants de divers horizons.

Séjour à l'étranger

Durant leur cursus les élèves ingénieurs doivent effectuer un séjour à l'étranger. Cela peut être un semestre ou une année d'études dans un autre pays, ou encore le stage de fin d'études en 5e année. Pour permettre aux étudiants de réaliser cette expérience, les 34 écoles du concours possèdent de nombreux partenariats avec des écoles et des universités à l'étranger, mais aussi avec des entreprises grâce à leur réseau d'anciens élèves. Les futurs ingénieurs peuvent également rechercher par eux-mêmes une entreprise susceptible de les accueillir pour leur stage de fin d'études.
Par ailleurs, les étudiants ont aussi la possibilité de valider un double diplôme international.

Dans tous les cas, ces quelques mois passés à l'étranger sont toujours enrichissants tant sur le plan personnel que professionnel. Ils permettent de découvrir des nouvelles méthodes d'enseignement, un nouveau pays, une nouvelle culture, mais aussi d'approfondir une langue étrangère.

Découvrez le témoignage de Corentin qui a effectué plusieurs séjours à l'étranger :

Il faut également noter que 10 % des diplômés de nos écoles trouvent un emploi à l'étranger à la fin de leurs études et y poursuivent leur carrière.

Mobilité entrante

Grâce à leurs partenariats, nos 34 écoles accueillent chaque année des étudiants provenant de l'étranger. Ils sont intégrés à la promotion et suivent les mêmes cours que les étudiants français. Ils peuvent être présents pour 6 mois, un an, ou plus. Ces échanges apportent une mixité, un environnement multiculturel dans nos écoles.
En plus des étudiants, les élèves sont amenés à côtoyer des professeurs étrangers invités présents dans les laboratoires de Recherche, qui peuvent assurer des cours ou des conférences. Tout ceci permet aux élèves ingénieurs d'être immergés dans un contexte international dès la première année d'études et de les préparer à aborder un monde du travail de plus en plus mondialisé.